ÉQUIPEMENTS PUBLICS ET CULTURELS

CAPITAINERIE DU PORT DE PLAISANCE DU HAVRE

Aménagement des bureaux

La capitainerie est la porte d’entrée maritime du Havre et la première image perçue par les plaisanciers.

Le tourisme et le nautisme sont des enjeux pour la ville qui souhaite développer et moderniser ses installations. Le programme est très dense et nécessite de réorganiser les postes de travail pour créer un accueil-visiteurs généreux et une salle de réunion pour les équipes.

Le lieu a la particularité d’être très ouvert sur le paysage, nous souhaitons préserver la transparence, la légèreté et la vision panoramique exceptionnelle.

Pour accueillir et informer le visiteur, nous avons imaginé un mur d’informations techniques, touristiques et évènementielles en lien avec la ville du Havre sur la paroi aveugle adossée à la ville.

En entrant dans le lieu, le plaisancier découvre un salon et ensuite les bureaux des maîtres de port. Pour réunir les équipes et optimiser les surfaces, nous avons proposé une salle de réunion comme lieu de convivialité suivant les moments de la journée. Ouverte sur l’accueil, une paroi coulissante permet de s’isoler.

La concertation et les échanges avec les usagers ont permis d’ajuster au mieux ce nouvel outil de travail.

Maîtrise d’ouvrage
Ville du Havre

Opération
Restructuration et réaménagement des bureaux et accueil visiteurs.

Mission
Phase conception au DCE (dossier de consultation entreprises)

Superficie
137 m²

Coût des travaux H.T
200 000 €

ConcoursDate
2014, ouverture en 2015

POSTE DE POLICE MUNICIPALE A COURBEVOIE

Restructuration et aménagement de bureaux

Le poste de Police est ouvert 24h sur 24h. Trois équipes d’une trentaine d’agents se relayent en permanence. Le rez-de-chaussée sur rue a pour vocation l’accueil du public et une partie administrative. Le sous-sol est entièrement dédié aux policiers.

Rendre ce lieu accueillant aux policiers et aux habitants, telles sont les demandes du client et du Commissaire de Police.

Créer une circulation verticale intérieure reliant les deux niveaux, sous-sol et rez-de-chaussée. Inscrire le nouveau poste de Police dans un lien de proximité avec son environnement, tel est l’objectif.

Les locaux existants étant bas de plafond et morcelés en petites surfaces, nous avons proposé de simplifier le programme par un décloisonnement des espaces et par la continuité du sol et du plafond.

Traiter les espaces sans les hiérarchiser et les requalifier par leur taille et leur fonction.

Maîtrise d’ouvrage
Ville de Courbevoie

Opération
Restructuration et aménagement de l’ancienne Gendarmerie Nationale en poste principale de la Police Municipale

Mission
Complète

Superficie
360 m²

Coût des travaux H.T
588 000 €

ConcoursDate
2008

BIBLIOTHEQUE LA FREGATE POUR ENFANTS – COURBEVOIE

Aménagement d’équipement pour enfants

Nous travaillons avec les bibliothécaires. Le programme est très dense pour une si petite surface. L’idée générale du projet est de créer un lieu ludique dont toutes les fonctions du programme s’emboitent comme dans un jeu de construction :

  • Des espaces de lecture, un grand pouf, une banquette
  • Un espace central dédié à l’heure du conte avec des gradins
  • Un coin BD
  • Un espace de jeux pour les tout petits
  • Une table de lecture pour apprendre à lire
  • Un bureau-atelier de reliure

Les six fonctions différentes sont imbriquées les unes dans les autres, tout en ayant leur autonomie et signalée par des couleurs différentes. L’ensemble est posé sur un sol de couleur blanche.

Les deux bibliothèques (pour adultes et pour enfants) sont reliées l’une à l’autre par un espace tout en longueur, ponctué de rayonnages, dans un dégradé de couleurs du jaune au vert.

Les rayonnages sont disposés suivant les âges des enfants.

Maîtrise d’ouvrage
Ville de Courbevoie

Opération
Aménagement de l’extension de la bibliothèque la Frégate pour les enfants – Courbevoie

Mission
Complète

Superficie
166 m²

Coût des travaux H.T
226 000 €

ConcoursDate
2006

GALERIE E. PERROTIN – PARIS

Construction d’une galerie d’art moderne

Un bâtiment en fond de rue, laissé à l’abandon depuis quelques année.

PERROTIN l’achète car il est situé face à sa galerie et souhaite une extension dans la continuité. Après quelques discussions et quelques visites, nous décidons de faire tomber le bâtiment en conservant la façade.

Reconstruire un bâtiment dans la même enveloppe.

La charpente a été dessinée pour être au plus juste et prendre le moins de place possible, afin d’obtenir à l’intérieur la plus grande hauteur possible.

Une verrière zénithale a été dessinée au centre de la charpente. La lumière naturelle doit être modulée avec précision.Une étude sur l’éclairage artificiel a fait l’objet d’un travail important pour éclairer au mieux les œuvres, faire en sorte que la lumière naturelle et artificielle fonctionnent en harmonie avec le volume.

Nous avons fait disparaître les arêtes entre le plafond et les murs, en arrondissant les angles pour laisser glisser la lumière. L’espace s’efface pour être au service des œuvres.

Un travail sur l’absence de détail pour éviter une quelconque esthétique qui aurait pu nuire aux œuvres des artistes (les portes sont dessinées sous tenture). Une ouverture électronique coulissante pour dissimuler au regard les poignées, la charpente est conçue sans raidisseur pour être la plus légère possible).

Ce travail sur le dépouillement est une volonté clairement exprimée par le client que nous avons respectée et parfois amplifiée.

Maîtrise d’ouvrage
Privée

Opération
Construction d’une galerie d’art avec salles d’exposition et réserves – Paris

Mission
Complète en association avec l’agence du Besset Lyon

Superficie
260 m²

Coût des travaux H.T
700 000 €

Date
2007

BELVEDERE DE DORMANS – AUTOROUTE DE LA MARNE

Construction d’une aire touristique d’information

Le projet du belvédère de Dormans s’inscrit dans une politique de développement et d’information du territoire menée par le Conseil Général de la Marne.

Il est situé en sortie d’autoroute A4 EST au bord de la route nationale. Cette aire d’information à ciel ouvert s’adresse essentiellement au public qui traverse le département en l’invitant à le découvrir rapidement ou faire une pause et parcourir le site.

On y accède par un parking en bord de route. Un cheminement piéton amène à la plateforme d’information longeant les trois grands panneaux de 4X3, présentant des sites historiques du département de la Marne.

Les visiteurs peuvent lire les informations sous forme d’images et de cartels en périphérie, s’assoir sur les plots tout en étant abrités par un auvent en verre imprimé.

Ce projet est constitué de matériaux pérennes ne demandant pas d’entretien particulier: sol béton marron, teinté dans la masse et en acier Corten sur les flancs verticaux qui le caractérise fortement. Le belvédère se glisse ainsi dans le paysage.

Pour mener à bien ce projet, une équipe a été constituée, par la paysagiste A. Roussille qui a travaillé sur les abords du site, le photographe R. Schinner qui a parcouru la région et le graphiste P. Jeffs qui a géré toutes les informations touristiques.

Maîtrise d’ouvrage
Conseil Général de la Marne, SANEF

Opération
Mise en place d’équipements d’information et de communication touristiques sur l’autoroute de la Marne – Dormans 

Mission
Complète

Superficie
367 m²

Coût des travaux H.T
527 000 €

ConcoursDate
2010